LE DRESSAGE DU CHAT

Pour dresser un chat (c'est tout à fait possible ! ), nous devons nous rappeler les motivations qui règlent le vie de l'animal : son goût de la nourriture, de la chaleur, de la compagnie-dans certaines limites- et son dégoût pour l'eau, du froid et du vacarme. Tout propriétaire de chat, s'il garde ces éléments présents à l'esprit en les accomodant avec de l'amour, de la patience et de la douceur peut enseigner à son animal un minimum de comportements et d'habitudes.

La plupart des chats, du moins ceux qui n'ont pas souffert de privations dans leur jeune âge, ont un esprit très actif qui accueillera avec empressement et mettra à profit, si elles ne sont pas trop longues, les séances périodiques de dressage. Leur esprit a constamment besoin de stimulation pour conserver son acuité, son activité.

La plupart des chats font bon accueil à des courtes et amicales sénaces éducatives. Une séance de dix minutes environ approche du maximum que l'on puisse espérer. Mais la répétition du même apprentissage ne diminuera pas l'intérêt du chat pour cette activité.

Dans cette sorte de dressage, la récompense est toujours la méthode préférée. De même, la punition n'a jamais l'effet désiré sur un chat qu'on dresse, même quand on va jusqu'à élever la voix. Pour mettre fin à un comportement non désiré, beaucoup de propriétaires de chats ont trouvé un moyen indirect anonyme, susceptible de donner les résultats les plus durables. Par exemple, quand un chat gratte le côté d'un canapé, une petite boule de papier lancée à travers la salle de séjour, de provenance 'inconnue" et venant cogner légèrement le derrière de sa tête l'obligera à associer cette "attaque" à sa conduite. Le petit jet d'un pistolet à eau, projeté de la même manière anonyme, peut produire le même effet.

Les chats, comme tous les êtres vivants, détestent l'inconnu, surtout quand cet inconnu semble les aggresser. Si on se livre à ces aggressions en prenant soin qu'il ne puisse jamais faire de lien entre elles et son maître, le chat en viendra à les associer au comportement auquel on veut mettre fin.

 

Retour à la page d'accueil